I have had the honnour of being awarded with the Quebec National Assembly 2013 Political Book Prize

The official communication:

L’Assemblée nationale récompense les lauréats des Prix du livre politique 2013

Québec, le jeudi 11 avril 2013 – Le président de l’Assemblée nationale du Québec, M. Jacques Chagnon, et le vice-président, M. Claude Cousineau, ont annoncé en soirée les noms des lauréats des Prix du livre politique 2013, sur la scène Espace jeunesse Desjardins au Salon international du livre de Québec.

Les Prix de la Présidence de l’Assemblée nationale, auxquels sont associées trois bourses de 5 000 $, 1 500 $ et 1 000 $, soulignent la qualité et l’originalité d’œuvres sur la politique québécoise éditées au cours de la dernière année. Les lauréats sont :

  • 1er prix (5 000 $) : Mariona TomàsPenser métropolitain ? La bataille politique du Grand Montréal (Presses de l’Université du Québec) ;
  • 2e prix (1 500 $) : Gérard BouchardL’interculturalisme : un point de vue québécois (Boréal) ;
  • 3e prix (1 000 $) : Alain LavigneDuplessis, pièce manquante d’une légende : l’invention du marketing politique (Septentrion).

Pour leur part, les Prix de la Fondation Jean-Charles-Bonenfantsont attribués aux étudiants auteurs d’une thèse ou d’un mémoire portant sur la vie politique au Québec, plus particulièrement sur les institutions et les acteurs politiques. Ils comprennent quatre bourses d’une valeur totale de 6 500 $. Les lauréats sont :

Mémoires de maîtrise :

  • 1er prix (2 000 $) : Mathieu ArsenaultL’historiographie des Rébellions de 1837-1838 au XXe siècle : débats et rôle structurant dans la construction des grandes représentations de l’histoire du Québec (Université du Québec à Rimouski) ;
  • *2e prix (750 $) : Jérémie Hains-PouliotLa restructuration de la fonction publique québécoise : vers un nouveau modèle de prestation des services publics ? (Université Laval) ;
  • *2e prix (750 $) : Marc-André TurcotteComment faire indirectement ce qu’on ne peut faire directement : le pouvoir fédéral de dépenser à l’épreuve du fédéralisme canadien (Université Laval).* Le 2e prix a été partagé ex aequo entre les deux gagnants.

Thèse de doctorat :

  • 1er prix (3 000 $) : Jean BarilDroit d’accès à l’information environnementale : pierre d’assise du développement durable(Université Laval).

Le lauréat de la catégorie « Thèse de doctorat » remporte également lePrix Ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec / Ministère des Affaires étrangères de France. La bourse couvrira les frais de transport et de séjour d’une semaine à Paris pour que le lauréat participe, en 2014, à la Journée du livre politique de France.

Rappelons que les Prix du livre politique servent à encourager les auteurs et les étudiants qui écrivent sur des sujets liés à la politique québécoise et qui contribuent à faire connaître ce genre littéraire. Les lauréats sont choisis par des jurys indépendants composés d’universitaires.

Appel de candidatures 2014

L’Assemblée nationale du Québec récompensera en 2014 les auteurs qui écriront sur des sujets liés à la politique québécoise. Les étudiants et auteurs, publiés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013, pourront soumettre leurs écrits et courir la chance de remporter l’une des bourses, qui totalisent plus de 14 000 $. Pour plus de détails concernant la mise en candidature des auteurs, consultez la page desPrix du livre politique.

Source et renseignements :

Jean-Philippe Laprise
Direction des communications et des programmes éducatifs
Téléphone : 418 643-1992, poste 70272
Courriel : jplaprise@assnat.qc.ca

New paper: Territory Political Autonomy and Metropolitan Governance: Comparing Catalonia and Quebec

This article compares the approach to metropolitan governance in Catalonia and Quebec. In the first part of the article we analyze the three main approaches to metropolitan governance: reform school, public choice school and new regionalism. Each theoretical school proposes a model of dealing with metropolitan challenges according to a different degree of institutionalization, involving key questions as the degree of public intervention or the nature of democratic legitimacy in the metropolitan area. While in Catalonia the option of mergers has repeatedly been rejected in favor of intermunicipal cooperation, Quebec has traditionally opted for the solution of municipal reforms. The second part of the article explores the reason for this difference. Our hypothesis considers that the political role of municipalities and the model of local government are the key variables to under stand the opposite models of metropolitan governance. The analysis of institutional and political factors such as the distribution of powers, the electoral system, the party system and the political culture conforms this idea. The combination of these variables leads to a different approach to metropolitan governance in Catalonia and Quebec.

Access to the paper here (only available in Catalan).

Access to the full journal in epub.