Nouveau article: Autonomies politiques territoriales et gouvernabilité metropolitaine: une comparaison Catalogne-Québec

Cet article compare l’approche de la gouvernance métropolitaine en Catalogne et au Québec. Dans la première partie de l’article, nous analysons les trois principales approches de la gouvernance: l’école de la réforme métropolitaine,  l’école des choix publics et le nouveau régionalisme. Chaque école propose un modèle théorique de faire face aux défis métropolitains en fonction d’un degré d’institutionnalisation diferent, portant sur des questions clés comme le degré d’intervention des pouvoirs publics ou de la nature de la légitimité démocratique dans la région métropolitaine. Lors qu’en Catalogne la possibilité de fusions a été maintes fois rejetée en faveur de la coopération intercommunale, le Québec a toujours opté pour la solution des réformes municipales. La deuxième partie de l’article examine les raisons de cette différence. Notre hypothèse considère que le rôle politique des municipalités et le modèle de l’administration locale sont les variables clés pour comprendre les modèles opposés de la gouvernance métropolitaine. L’analyse des facteurs institutionnels et politiques tels que la répartition des pouvoirs, le système électoral, le système des partis et la culture politique est conforme à cette idée. La combinaison de ces variables conduit à une approche différente de la gouvernance métropolitaine en Catalogne et au Québec.

L’article peut être télechargé ici (seulment disponible en catalan).

Tout le journal en format epub.

Laisser un commentaire